Participer
Communiqué de presse

Résolution de l’UDC neuchâteloise pour une stabilisation des prix des carburants et du gaz !

La hausse violente des prix du carburant ces derniers jours en raison de la situation internationale impacte sensiblement les automobilistes. Mais pas seulement ! En effet, il est important de garder à l’esprit que ces hausses ont un impact immédiat sur les prix de l’ensemble des biens et services de consommation courante et même sur les loyers ! Pour rappel :

l’immense majorité des biens de consommation courante sont acheminés par la route (on ne peut pas faire autrement) ;

la totalité des services (plomberie, maçonnerie, électricité, soins à domicile, dépannage, peinture, paysagisme, etc.) ne peut être exécutée que par la route ;

l’intégralité de la production agricole et viticole nécessite l’emploi de machines et de véhicules à moteur thermique ;

une part importante des chauffages des immeubles locatifs du pays tourne encore au mazout (et n’étant pas amortis, ne peuvent être changés dans l’immédiat).

La hausse violente des prix du carburant et du gaz va donc inéluctablement être répercutée sur l’ensemble des biens et services de consommation courante, les denrées alimentaires de base et les loyers (dans un pays comme le nôtre avec plus de 70% de locataires qui n’ont pas le choix du système de chauffage de l’immeuble dans lequel ils vivent ; quand bien même vous disposiez d’un chauffage aux pellets, l’acheminement de ces derniers – déjà impactés par une hausse des prix en raison de pénuries sectorielles – se fait aussi par la route). Ajoutez à cela le « franc fort » et les effets encore très présents des deux ans de pandémie dont nous sortons et c’est le cocktail idéal de l’appauvrissement global. Nous nous dirigeons vers une perte conséquente du pouvoir d’achat de l’ensemble de la population, sans exception.

Il est donc absolument urgent que le gouvernement s’attelle à prendre des mesures pour plafonner / limiter autant que faire se peut ces hausses de prix effroyables. A ce titre, une suspension provisoire des taxes et impôts sur les carburants est de mise ; cet ensemble de taxes représente en effet 50.8% du prix du litre d’essence / de diesel ! La même démarche doit également être entreprise sur les prix du gaz. Suspendre provisoirement ces taxes permettrait à l’économie et à l’ensemble de la population d’éviter une surcharge des coûts et donc une hausse des prix de l’ensemble des biens, des services et des loyers, hausse qui conduit toute la population vers la précarité et la pauvreté.

Les Députés de l’UDC neuchâteloise ont déposé une résolution urgente demandant à la Berne fédérale d’agir en ce sens. Cette résolution sera débattue lors de la prochaine session du Grand Conseil, ce mois-ci encore. 

partager l’article
en lire plus
contact
UDC du canton de Neuchâtel
2316 Les Ponts-de-Martel
Téléphone
+41 79 834 42 52
E-mail

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord