Participer
Communiqué de presse

Motion UDC pour un moratoire sur le projet de pôle économique de La Tène : il est urgent d’agir !

Le Pôle économique de La Tène est un projet conséquent qui prévoit le déclassement de plusieurs hectares de terres agricoles comptant parmi les plus fertiles de notre canton afin d’y construire des usines et un « éco-quartier ». Ce projet soulève de multiples oppositions de toutes parts. Si l’UDC est bien entendu favorable au développement économique du canton et œuvre activement en ce sens, elle rappelle qu’il est tout aussi important de préserver les terres agricoles, surtout en ces temps de crise mondiale.

Pour rappel, l’Ukraine, grenier à blé de l’Europe, a cessé ses exportations. L’Argentine a également cessé les exportations de son soja, qui représente 41% de la production mondiale. L’Europe a quant à elle déclaré l’état d’urgence et agit dès lors très activement pour produire un maximum de denrées alimentaires indigènes.

Nous notons qu’en Suisse, nous avons vécu deux très mauvaises années en termes de récoltes ; nos stocks ne sont pas au beau fixe. De plus, dans le canton, 400 hectares de terres agricoles dans Vallée de la Brévine seront probablement touchés par une interdiction d’épandre du lisier, ce qui engendrera encore une diminution de nos capacités de production et donc de notre autosuffisance.

Pour rappel d’ailleurs, l’actuel taux d’autosuffisance alimentaire de la Suisse n’est que de 57% et la tendance ne va pas à la hausse ! Concrètement, cela signifie qu’en cas de crise alimentaire majeure à l’échelle mondiale ou d’une fermeture brutale des frontières (par exemple en raison d’un conflit armé à proximité, ce qui est un scénario plausible aujourd’hui), seule une personne sur deux pourra se nourrir dans notre pays !

Imaginons que le scénario sur l’approvisionnement alimentaire suive le même schéma que celui de l’électricité : d’ici 2025 les pays exportateurs d’énergie vers le nôtre deviendront importateurs, donc nous n’aurons plus assez d’énergie et nous parlons même de coupure de secteur 4 heures par jour et de pénuries durables !

Il est donc urgent de prendre nos responsabilités ! Arrêtons de nous reposer sur les autres et préservons nos terres agricoles ! En outre, notre canton compte plusieurs friches industrielles et divers endroits optimaux pour accueillir de nouvelles constructions. Il serait de bon temps de déjà revaloriser ces endroits en lieu et place de réduire nos capacités d’auto-approvisionnement alimentaire à des fins strictement économiques.

Le Député UDC Quentin Geiser a déposé une motion urgente demandant un moratoire de 5 ans sur la réalisation de ce pôle économique, ce afin de repousser (dans un premier temps) le déclassement de ces terres agricoles arables en espérant une accalmie significative sur la scène internationale. L’urgence demandée a été balayée par les autres partis dans l’hémicycle (à l’exception de l’UDC et des Verts qui l’ont soutenue) mais la motion sera en principe traitée avant le mois de juin. A suivre…

UDC du canton de Neuchâtel

partager l’article
en lire plus
contact
UDC du canton de Neuchâtel
2316 Les Ponts-de-Martel
Téléphone
+41 79 834 42 52
E-mail

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord