Participer
Communiqué de presse

Initiative interpartis pour l’élection du Conseil communal de Val-de-Travers par la population !

Photo : le comité interpartis “+ de démocratie à Val-de-Travers”, de g. à d. : Florian Stirnemann, Conseiller général AGORA ; Niels Rosselet-Christ, président du groupe des députés UDC et 1er vice-président du Conseil général ; Thierry Ray, Conseiller général AGORA ; Frédéric Schlosser, président de l’UDC Val-de-Travers, ce matin lors de la conférence de presse.

Le comité interpartis « + de démocratie à Val-de-Travers », composé de membres issus des groupes politiques communaux UDC et AGORA, a officiellement lancé ce matin une initiative communale pour une élection du Conseil communal par la population. En effet, depuis la fusion des 9 communes en 2008, l’exécutif est élu par le Conseil général, ce qui, pour le comité, pose un certain nombre de problèmes que l’initiative veut corriger.

Le conseiller général AGORA Thierry Ray a expliqué qu’une élection populaire à la proportionnelle en lieu et place du Conseil général permet d’avoir un exécutif véritablement représentatif de la volonté populaire. Dans les communes où l’exécutif est élu par le Conseil général (comme à Val-de-Travers), il n’est pas rare de voir un exécutif biparti, excluant de fait les autres partis, ce qui restreint considérablement la représentativité. A l’inverse, là où l’exécutif est élu par la population (comme à La Chaux-de-Fonds, par exemple), la composition est plurielle – de gauche comme de droite – et est dès lors plus concordante et représentative de la volonté des électrices et des électeurs.

Pour Frédéric Schlosser, président de l’UDC du Val-de-Travers, une élection populaire à la proportionnelle offre davantage de chances à un plus large éventail de personnes motivées et compétentes d’accéder au Conseil communal et d’apporter une contribution au fonctionnement de la commune. En outre, elle permet à tout un chacun de se distinguer par la force de ses idées et de son engagement et non pas par des arrangements dans les coulisses du monde politique, loin du pouvoir décisionnel de la population.

Florian Stirnemann, conseiller général AGORA, a quant à lui évoqué le fait qu’une élection populaire à la proportionnelle garantit à la population des autorités exécutives élues démocratiquement ; à l’inverse, une élection par le Conseil général peut parfois conduire à la mise en place d’autorités exécutives qui ne sont pas représentatives des forces du législatif, voire dont les membres n’ont pas passé l’épreuve des urnes, ce qui est démocratiquement plus que discutable.

Enfin, Niels Rosselet-Christ, président du groupe des député UDC au Grand Conseil et premier vice-président du Conseil Général de Val-de-Travers, a rappelé que le système démocratique de la Suisse et de toutes ses circonscriptions, qu’elles soient cantonales ou communales, est construit de sorte que le peuple est toujours au sommet du processus décisionnel (le « peuple souverain », comme le veut l’expression). La démocratie directe est l’essence même du pouvoir par la population, pour la population ; il est donc cohérent, dans cet état d’esprit, de renforcer les prérogatives du Souverain et de lui permettre de décider directement des personnes qui piloteront l’exécutif de sa propre commune.

La récolte de signatures débutera le 3 septembre 2022. Le comité se fixe jusqu’au 21 février 2023 pour récolter les 888 signatures nécessaires à la tenue d’un scrutin populaire sur cette question. A ce titre, les membres de l’UDC et d’AGORA tiendront plusieurs stands à proximité des commerces de la commune ces prochaines semaines. Un tout-ménage paraîtra dans le « Courrier du Val-de-Travers » et des feuilles de signature seront également disponibles dans quelques commerces locaux.

L’initiative dans la presse (cliquez sur la ligne pour visionner):

partager l’article
en lire plus
contact
UDC du canton de Neuchâtel
2316 Les Ponts-de-Martel
Téléphone
+41 79 834 42 52
E-mail

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord