Participer
Communiqué de presse

Afflux de frontaliers dans le canton : TROP, C’EST TROP !

Pendant que le gouvernement PS – PLR neuchâtelois et la majorité de centre-gauche du parlement cantonal se bercent d’illusions sur l’attractivité du canton, on se réjouit, de l’autre côté de la frontière, de cette passivité… La capture d’écran ci-contre est tirée de la page Facebook du journal “C’est-à-dire”, un mensuel gratuit du Haut-Doubs, en France, aux mains du groupe PUBLIPRESSE.

L’UDC rappelle en outre que le nombre de frontaliers dans le canton de Neuchâtel est passé de 4’897 en 2002 à 13’843 en 2021, soit une augmentation de + 183% en 19 ans (source : OFS) ! Il est donc grand temps de mettre un coup de frein sévère à cette frénésie d’embauche frontalière qui se fait sur le dos des neuchâteloises et des neuchâtelois !

 

L’UDC Neuchâtel est le seul parti qui s’engage résolument contre l’afflux massif de frontaliers ; elle demande :

  • le doublement du taux se rétrocession de l’impôt sur les frontaliers (qui s’élève à ce jour à seulement 4.5%)
  • l’introduction de quotas de travailleurs frontaliers par secteurs d’activité
  • l’introduction de la primauté indigène a l’embauche

partager l’article
en lire plus
contact
UDC du canton de Neuchâtel
2316 Les Ponts-de-Martel
Téléphone
+41 79 834 42 52
E-mail

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord