Participer
Article

Votations du 25 septembre : l’UDC neuchâteloise active sur tous les fronts !

Les enjeux des prochaines votations fédérales et cantonales sont capitaux. Dès lors, l’UDC neuchâteloise s’engage activement sur tous les fronts afin de faire passer son message auprès de la population !

NON à de nouvelles taxes pour une « assurance cantonale de soins dentaires »

Le 18 août, le président de l’UDC Neuchâtel Lionel Martin participait au lancement de la campagne contre une nouvelle taxe pour le financement d’une « assurance soins-dentaires » cantonale, aux côtés du PLR, du Centre et des Vert’libéraux, sous la houlette de la Chambre neuchâteloise du commerce et de l’industrie (CNCI). En effet, cette initiative rate complètement sa cible et sera très chère pour des prestations très limitées. En outre, une exception cantonale en la matière ne saurait être efficace. Enfin, les coûts pour la mise en place de cette assurance seraient conséquents, tant pour les entreprises que pour les travailleurs. Le communiqué de la CNCI est à lire ici :
https://www.cnci.ch/non-linitiative-pour-une-assurance-des-soins-dentaires

Le président de l’UDC Neuchâtel Lionel Martin (à d.) aux côtés de représentants du PLR, du Centre, des Vert’libéraux et de la CNCI lors du lancement de la campagne.

NON à l’initiative dangereuse sur l’élevage

Le 19 août, le président du groupe parlementaire UDC Niels Rosselet-Christ participait au lancement de la campagne contre l’initiative dite « sur l’élevage intensif », aux côtés du PLR, du centre, des femmes paysannes neuchâteloises, de représentants du monde agricole, sous la houlette de la Chambre neuchâteloise de l’agriculture et de la viticulture (CNAV). Cette initiative représente une menace sévère pour l’agriculture suisse et particulièrement pour l’agriculture neuchâteloise, tout en ratant clairement sa cible. La Suisse a d’ores et déjà les normes les plus strictes du monde en termes de respect de l’environnement et du bien-être animal ; l’initiative enfonce donc des portes ouvertes tout en rigidifiant sévèrement un cadre légal qui menace l’existence même de nombreuses exploitations agricoles pourtant parfaitement respectueuses du bien-être animal et fera diminuer la production et donc le taux d’auto-suffisance alimentaire de la Suisse. En outre, en cas d’acceptation de l’initiative, les prix des denrées alimentaires sera renchéri de 20 à 40% selon les produits ! En ces temps de crise et d’incertitude, c’est aussi dangereux qu’irresponsable. Niels Rosselet-Christ s’exprime plus en détail dans un article disponible ici :
https://www.udc-ne.ch/artikel/le-lobby-vegetalien-et-la-technique-du-saucisson/ 

Le président du groupe des députés UDC Niels Rosselet-Christ (à g.) aux côtés de représentants du PLR, du Centre, des femmes paysannes et de la CNAV lors du lancement de la campagne “NON à l’initiative sur l’élevage”

2x OUI à la réforme AVS21

Enfin, le 28 juillet dernier, la secrétaire cantonale et députée Roxann Durini publiait un article détaillé dans le journal de l’UDC Suisse en soutien à la réforme AVS21, une réforme vitale pour la pérennité de l’AVS et donc des rentes des retraités. L’arrivée à la retraite de la génération des « baby-boomers » représentera une charge conséquente sur cette œuvre sociale, qui doit dès lors se réformer pour pouvoir l’encaisser de façon viable et sans devoir baisser les montants des rentes. En outre, la réforme permet quelques adaptations sociétales bienvenues, notamment en termes d’égalité des sexes, puisqu’elle prévoit un alignement égal de l’âge de la retraite pour les hommes et les femmes. L’article complet est disponible ici :
https://www.udc.ch/parti/publikationen/journal-du-parti/2022-2/franc-parler-juillet-2022/avs-21-oui-a-une-reforme-plus-que-necessaire/

La députée et secrétaire cantonale de l’UDC Roxann Durini

L’UDC Neuchâtel poursuit ainsi son engagement en faveur du pouvoir d’achat de toute la population, pour une agriculture locale forte et pour la sécurité alimentaire de la Suisse. Elle invite la population à voter 2x OUI à la réforme AVS21, OUI à la réforme de l’impôt anticipé, NON à l’initiative dangereuse sur l’élevage et NON à l’initiative « soins-dentaires ».

partager l’article
en lire plus
contact
UDC du canton de Neuchâtel
2316 Les Ponts-de-Martel
Téléphone
+41 79 834 42 52
E-mail

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord